You are currently viewing Que choisir entre une balancelle et un hamac ? – Notre comparaison

Que choisir entre une balancelle et un hamac ? – Notre comparaison

  • Post category:Guide d'achat
  • Auteur/autrice de la publication :
  • Temps de lecture :15 min de lecture

En matière de mobilier de jardin, il existe plusieurs catégories et variantes sur le marché. Dans cette longue liste, on peut par exemple citer la balancelle et le hamac. Tellement similaire, il n’est pas toujours évident de choisir pour l’un de ses deux dispositifs afin d’équiper son extérieur. Offrant chacune du confort et de la relaxation, on en vient à se demander où se trouve la différence. Plus encore, on se demande également que choisir entre une balancelle ou un hamac ? Justement, vous répondre à vos diverses questions, nous avons préparé un guide comparatif complet sur le sujet.

Les caractéristiques d’une balancelle

Les caractéristiques d’une balancelle peuvent se décrire en 05 éléments. Pour commencer, l’armature ou la structure peut être conçu en divers matériaux (bois, métal ou résine) offrant donc divers niveaux de solidité. Il faut aussi penser au nombre de places prévues. Selon les différents modèles présents sur le marché, ce critère varie entre des motifs à 03 places, des modèles à une place appelée fauteuil, sans oublier les motifs à 02 places collées ou 02 fauteuils séparés.

Les coussins sont indispensables pour la composition d’une balancelle. C’est aussi un élément qui le caractérise, car c’est grâce à lui que les occupants de ce mobilier pourront avoir davantage de confort. Toutefois, les coussins peuvent ne pas faire partir de l’offre de la balancelle. Il revient au nouvel acheteur de bien définir le modèle qu’il souhaite acquérir.

Toujours dans la liste des caractéristiques, on a l’assise qui accueille le/les occupants de la balancelle. Elle peut, selon le motif présent, être convertible en lit pour siester confortablement. On finit avec la toile du toit, qui existe en plusieurs matières. Cette dernière est l’élément de la balancelle qui procure l’ombre et la protection aux occupants des rayons UV du soleil.

Balancelle de jardin – Les meilleures ventes du moment

Les caractéristiques d’un hamac

On compte 03 aspects pour les caractéristiques d’un hamac. On a le type, qui peut varier entre le fauteuil hamac et le hamac suspendu aux arbres ou aux poteaux. Le premier peut vous servir de confort pour la lecture, et le deuxième pour se reposer en suspension entres deux arbres. Il y a aussi un troisième type de hamac, qui est le modèle auto-porté avec support, sans oublier le hamac avec raidisseur de toile pour mieux tendre la toile. Comme pour la balancelle, le hamac est aussi doté de la toile, qui peut être en coton aux coloris et motifs multiples, en filet mexicain (mélange de coton et polyester) de haute qualité, ou en toile de parachute solide, facile à emporter, et aux couleurs brutes. Outre ses premières caractéristiques, il faut aussi compter les variétés qui découlent de la taille. On a par exemple le modèle XXL pouvant supporter 03 à 04 personnes de 250 Kg, le modèle duo pour couple, et le modèle solo authentique pour une personne.

Hamac – Les meilleures ventes du moment

Balancelle ou hamac : Mode de fixation commun

Pour fixer un hamac après son achat, il est nécessaire d’utiliser des cordes, des crochets et des mousquetons. L’ensemble de ses éléments sont inclus dans le kit d’accompagnement, livré après l’achat. Bien évidemment, le guide descriptif pour l’installation est aussi un élément très important qui est ajouté. Ceci facilite grandement le montage. Une fois que vous avez trouvé le support idéal pour l’accrochage, servez-vous des fils de suspente en coton ou en nylon pour l’accomplissement de cette tâche. L’ensemble de ses fils se ramifient en un nœud aux extrémités du hamac. Plus vous disposerez de fils pour former le nœud de l’accrochage, plus vous êtes certain de la solidité du dispositif, d’où sa résistance.

Passons maintenant à son homologue. Du côté de la balancelle, tout se réfère à la base, plus précisément aux pieds. Si vous optez pour une installation sur une zone en dalle de béton, vous devez dans ce cas fixer le dispositif avec des chevilles. Dans le cas où il s’agira d’un placement sur une terrasse boisée, la fixation de la balancelle se fera avec des vis en inox. Comme troisième possibilité, on se refera aux balancelles nécessitant aucune fixation, ou le cas où le jardin qui acceptera le mobilier est venteux. Alors, le mieux serrait d’utiliser des équerres pour stabiliser la balancelle. N’oubliez pas qu’un entretien régulier est nécessaire pour maintenir son éclat.

Les différents matériaux utilisés pour la fabrication de la balancelle

Pour parler des différents types de balancelles de jardin, il faut se référer aux différents matériaux utilisés pour sa fabrication. D’ailleurs, c’est ce facteur qui a une influence capitale sur le prix que doit avoir ce mobilier.

Si vous recherchez de l’esthétique assemblée à l’écologie, il n’y a pas mieux choix que la balancelle en fibre de type osier ou rotin. Elle est biodégradable et recyclable, tout en jouissant d’une forte résistance. La fabrication des balancelles en fibres naturelles se fait à la main. Toutefois, afin de préserver tout son éclat, il revient à l’utilisateur d’appliquer à son mobilier un entretien assez conséquent, afin que ce dernier puisse bénéficier d’une longue durée de vie.

À lire aussi : Comment rénover sa balancelle de jardin en plastique ?

Les différents types de balancelles de jardin

Il faut aussi ajouter que toutes les balancelles de jardin en fibres ne nécessitent pas rigoureusement d’un entretien fréquent, car elles ont été traitées à l’avance pour parer à cette exigence. C’est dans ce lot que nous pouvons retrouver la balancelle en acier. Cette dernière est résistante. On peut l’exposer pendant des heures à l’extérieur, sans qu’elle se subisse des conséquences. Jouissant d’un esthétisme particulier, la balancelle en acier est très contemporaine. Là où le bémol se fait ressentir, c’est que son design peut ne pas plaire à tout le monde, car sa joliesse est assez limitée.

Vous pouvez aussi opter pour la balancelle en fer forgé. Si vous voulez instaurer une atmosphère de romantisme indéniable à votre jardin ou véranda, voilà l’option que nous vous proposons. La balancelle en fer forgé est parfaite pour une utilisation extérieure, vue qu’elle jouisse de nombreuses propriétés pour faire face aux intempéries. Nul besoin de la ranger pendant les saisons hivernales. Néanmoins, elle nécessite un traitement contre l’oxydation. Toujours dans le but d’en prendre soin, il faut aussi la repeindre de temps à autre.

On passe maintenant au chic des chics, celle qui n’arrête pas d’attirer tous sortes de consommateurs à cause de son esthétisme et à sa solidité. La balancelle en bois à tout pour plaire, encore plus si la fabrication a été faite avec du bois exotique comme le teck. On ne s’étonne pas de voir qu’elle soit autant onéreuse. Là où on pourrait ne pas être ravie, c’est que cette dernière n’est pas autant résistante contre les intempéries, ce qui nous pousse à ne pas laisser ce mobilier pendant des heures à l’extérieur. On peut bien évidemment pallier ce souci, si au préalable le bois utilisé pour la fabrication est traité contre l’humidité, les insectes et le pourrissement.

Pour ceux qui ont un petit budget, ils pourraient trouver leur bonheur avec une balancelle en plastique. Elle aussi est résistante, même s’il faut avouer qu’en termes de design, ses homologues la battent pleinement. Toutefois, les modèles en résine tressée offrent davantage de visuels en termes d’esthétique. Pour un usage extérieur, il faudra la protéger pendant l’hiver.

On finit avec la balancelle suspendue. Que vous optiez pour un usage à l’extérieur ou à l’intérieur, cette dernière trouvera sa place aisément. La nacelle peut être suspendue sur une structure fournie avec la balancelle, ou directement sur une poutre, un arbre ou un poteau. La balancelle avec support est parfaite pour le déplacement. Une fois assis ou couché sur votre balancelle suspendue en tissu, cette dernière épousera les courbes de votre corps, un peu comme le ferait un hamac.

Le hamac : Les différents types & Utilisation

Pour finir ce guide qui décrit en entièreté les différences entre ces deux mobiliers de jardin, nous parlerons des aspects restants à savoir concernant le hamac. Il existe deux types de hamac : Les hamacs d’accrochage et les hamacs autoportants.

Le hamac d’accrochage nécessite de l’équilibre, afin que sa toile ne soit ni trop tendue, ni trop lâche. Les deux extrémités de la toile doivent se trouver à la même hauteur. Lorsque vous vous prélassez dans votre hamac, il est plus judicieux d’avoir au minimum 30 cm entre la toile et le sol. N’oubliez pas également de bien vérifier si le support où le hamac sera accroché est assez solide, pour non seulement supporter la toile, mais principalement votre poids du corps.

Pour la seconde option, vous pouvez vous déplacer librement n’importe où avec votre balancelle autoportante. Les structures sont souvent en métal ou en bois, pour une solidité plus importante. Concernant l’utilisation, cela peut se faire, aussi bien à l’intérieur qu’à l’extérieur. En cas d’utilisation extérieure, les professionnels de la fabrication recommandent d’opter pour une toile en coton car elle jouit d’une bonne résistance, ce qui facilitera l’entretien. Si vous comptez plutôt disposer votre hamac dans votre salle de séjour ou dans votre chambre, la toile ici peut être plus fragile, car elle ne sera pas soumise aux intempéries.

La meilleure position à adopter dans un hamac est d’être allongé en diagonale. C’est ainsi que vous pourriez avoir tout le confort nécessaire. Une fois que cette position est adoptée, il vous revient de choisir de toucher le sol avec vos pieds, ou si vos jambes seraient tendues ou non. Les pieds surélevés permettent au sang de mieux circuler dans les jambes.

Le hamac : Les différentes tailles & Entretien

Concernant la taille du hamac, tout va dépendre de la taille de la personne qui souhaite l’utiliser, ainsi que du nombre de personnes à accueillir. On peut retrouver sur le marché, des hamacs capables d’accueillir plusieurs personnes. C’est un confort à se procurer pour avoir des siestes agréables pendant l’été.

Pour une personne mesurant moins de 1.70 m, un hamac de 150 cm de largeur lui est assez suffisant. Toutefois, si cette dernière souhaite partager son hamac avec une autre personne, il serrait judicieux que le mobilier ne soit pas moins de 160 cm de largeur. Pour une personne mesurant plus de 1.80 cm, un hamac de 170 cm de largeur lui est assez suffisant. Encore une fois, si c’est pour en profiter en famille, la largeur doit être plus grande que ça. Dans tous les cas, sachez que plus votre hamac est large, plus il sera confortable.

Finissons avec l’entretien. Il est conseillé de conserver son hamac à l’abri des intempéries, afin de protéger la toile. Cela empêchera que la toile moisisse, ou ne perde ses couleurs. Suivant la toile que vous allez choisir, renseignez-vous sur la possibilité de la nettoyer en machine et de la passer au sèche-linge. Cependant, nous vous conseillons un entretien manuel (à la main), et le séchage au soleil qui viendra par la suite. C’est la meilleure façon de ne pas l’abîmer.

À lire aussi : Comment protéger sa balancelle de jardin ?

Balancelle ou hamac : Que choir finalement ?

Que vous ayez opté pour une balancelle ou un hamac, les deux dispositifs riment avec le confort. Le hamac comporte une toile suspendue aux arbres ou à une structure propre. Généralement destiné à un usage personnel (une place) en position allongée, son confort dépend de la taille et la matière de la toile. Le hamac offre une grande possibilité de balancement mais il n’est pas couvert. C’est d’ailleurs pour cette raison concernant le confort thermique que plusieurs préfèrent ne pas l’adopter.

Du côté de son homologue, la balancelle comporte une structure propre robuste, qui permet à deux, ou même trois personnes de se relaxer. Le confort se retrouve au niveau des coussins de l’assise et du dossier, et renforcé par le toit qui protège contre les rayons agressifs du soleil. Puisque qu’elle se décline en plusieurs variantes, d’autres fonctionnalités viennent s’ajouter à son usage selon le modèle que vous aurez choisi. Par exemple, on a la convertibilité en lit, ainsi que le balancement.

Vous l’aurez compris tout au long de ce guide. On ne peut choisir pour vous lequel choisir entre ses deux mobiliers de jardins. Tout dépendra de vos goûts, vos préférences et vos envies. Que vous ayez des préférences pour l’un ou pour l’autre, n’oubliez pas d’intégrer les critères de choix pour ne pas vous louper sur le dispositif à prendre, tout en pensant à votre budget.